Festival de l’apprendre : On y fait quoi ?

Le cercle APE souhaite mettre l’expérimentation au cœur du Festival.

Ainsi, nous allons organiser des ateliers de mise en situations de 30 mn à 1h, ouverts à tous les participants qui voudraient se prêter au jeu.

Les possibilités sont multiples et la liste d’activités est encore en construction.

A l’heure actuelle, nous pensons proposer :

  • Apprendre avec des jeux
  • Des livres pour apprendre 
  • Les Learning Battle Cards
  • Les cartes pour concevoir des scénarios pédagogiques de la DANE de Lyon (Délégation académique au numérique éducatif)
  • Les jeux-cadres de Thiagi
  • Les UX cards
  • Le Mindmapping
  • Les Lego serious play
  • Une introduction à la magie pour former des managers et donner de la confiance
  • Animer un espace wiki sur le plaisir d’apprendre
  • Des enfants nous apprennent
  • Apprendre des métiers manuels
  • Apprendre les bases de la facilitation graphique
  • Apprendre à danser
  • Apprendre avec le voyage apprenant,
  • Faire un voyage apprenant en proximité lors du Festival
  • L’apprentissage par les pairs
  • Apprendre avec les Open badge;
  • S’inspirer des camionnettes de littératie numérique normande…

Vous avez d’autres idées d’atelier ? Elles sont les bienvenues. Partagez-les avec nous.

Vous voulez animer ou co-animer un atelier à Paris ou dans une ville en région ? Contactez-nous ici.

Pourquoi organiser un «Festival de l’Apprendre» en janvier 2020 ?

Festival multiple prévu du 20 au 25 janvier 2020#festivaldelapprendre

Apprendre est à la fois une activité banale et exceptionnelle. Nous sommes tous apprenants et apprenons dans une multitude de circonstances. Bref, «nous sommes nés pour apprendre»[1] comme dit Hélène Trocmé Fabre : nés pour découvrir, pour reconnaître les lois de la nature, pour s’organiser, pour créer du sens, pour choisir ou pour innover. Cette florissante palette fertile mérite bien un temps de célébration festif. Il s’agit de se rappeler qu’apprendre ne se réduit pas à connaître ou à se diplômer…

Aujourd’hui, avec la digitalisation de notre société, les lieux, les temps et les modes d’apprentissages, formels et informels, se multiplient tout au long et tout au large de nos vies. L’accroissement de ces occasions apprenantes conforte le plaisir d’apprendre seul ou ensemble, ou les deux. Seulement la société de la connaissance est portée par celle de la consommation qui a lourdement tendance à décaler, marketing aidant, notre attention et notre énergie de l’acte d’apprendre vers celui d’acheter[2].

Par ailleurs, les conditions d’apprentissage varient selon les pays, les régions, les âges, les catégories socio-professionnelles, les métiers, mais aussi les contingences individuelles. Si nous sommes tous apprenants, nous ne bénéficions pas des mêmes facilités et nous apprenons tous différemment et à des degrés divers et pour des motifs et des temps différenciés.

Notre «Festival de l’Apprendre», initiative plurielle[3] et décentralisée, vise à la fois à montrer la diversité des situations d’apprentissage et de leur reconnaissance sur les territoires, à valoriser l’implication individuelle ou communautaire, à inciter à un effort durable, accompagné ou non, dans cette noble activité, et surtout, à promouvoir, partout en région, en France, en Europe[4], partout sur notre planète, de meilleures conditions d’acquisition de savoirs et de compétences ; vers l’Apprenance[5]… Chaque être, avec sa volonté encouragée, doit pouvoir et savoir s’instruire, s’informer, critiquer, se former, produire,partager, entreprendre ; le tout en exerçant sa liberté. Pour ensemble faire face, avec plus d’intelligence collective, et donc d’efficacité, aux nombreux défis sociétaux actuels, en particulier écologiques, on pourrait retenir :«Mieux j’apprends, mieux j’interagis!» .

Pour marquer cette diversité et cette richesse de l’apprendre, nous pouvons détourner Ernest Hemingway en proclamant «apprendre est une fête» ou reprendre les propos de Michel Serres : «Le savoir rend heureux, le savoir rend libre».

Jean Vanderspelden – membre du cercle APE – Août 2019

jean.vanderspelden@free.fr @jeanvds – www.iapprendre.fr

Cette initiative vous intéresse ? Ecrivez-nous : cercleape.asso@gmail.com


[1]https://www.sciencepresse.qc.ca/blogue/cerveau-niveaux/2017/02/20/sept-films-helene-trocme-fabre-autant-tresors-redecouvrir

[2] Le partage d’un bien le divise, le partage d’un savoir le multiplie !

[3]https://cercleape.com/2019/06/30/le-festival-de-lapprendre-une-initiative-plurielle/

[4] Plusieurs pays européens ou territoires ont déjà mis en place des «Festivals de l’apprendre» tout au long et tout au large de nos vies, dont les Pays-Bas, le Danemark, la Slovénie (https://epale.ec.europa.eu/fr/content/visite-detude-de-la-coordination-belge-francophone-en-slovenie). On peut compléter cette liste avec d’autres Festivals https://www.scottishlearningfestival.com/ (Ecosse), https://www.familylearningfestival.com (Royaume-Uni), https://www.festivaloflearning.org.uk (Angleterre) ou https://www.facebook.com/corklifelonglearningfestival/ (Irlande).

[5]https://fr.wikipedia.org/wiki/Apprenance

Le festival de l’Apprendre, une initiative plurielle !

Complémentairement à l’activité du cercle APE pour organiser un « Festival de l’Apprendre » en début d’année 2020, d’autres acteurs sont déjà engagés sur cette piste où nous pourrons nous croiser et nous renforcer mutuellement.

En 2018, l’assemblée générale des Nations Unies a fixé annuellement le 24 janvier pour la « Journée internationale de l’éducation » avec l’appui de plusieurs organisations. L’idée première de ce festival, couplé à la journée mondiale de l’Éducation, a été émise par François Taddéi du Center for Research and Interdisciplinarity CRI Paris. On la retrouve dans son livre « Apprendre au XXième siécle » aux éditions Calmann Lévy – 2018.

Il y est noté que plusieurs pays ou territoires ont déjà mis en place des « Festivals de l’apprendre » tout au long et tout au large de nos vies, dont les Pays-Bas, le Danemark, la Slovénie. On peut compléter cette liste avec d’autres Festivals en Écosse, au Royaume-Uni avec le Family Learning Festival et le Festival of Learning ou le Cork Lifelong Learning Festival… Et vous, connaissez-vous d’autres Festival de l’apprendre (merci de vos apports en commentaires ou par mail) ?

Une fête de l’apprendre aux quatre coins de la planète dans le monde et en Europe ; notre planète en a bien besoin !

Aujourd’hui en France, plusieurs acteurs réfléchissent à l’opportunité de s’associer à cette initiative portée par le CRI et soutenue par notre cercle APE : des académies, le réseau des APP, le Comité Mondial des Apprentissages et autres…

D’ores et déjà, un nouvel hastag est né : #festivaldelapprendre

A suivre….

Jean Vanderspelden

membre du cercle contact – jean.vanderspelden@free.fr

Prochain rdv pour travailler sur le Festival de l’apprendre durant la semaine du 22 juillet

Anna Vetter propose de continuer à jeter les bases du Festival de l’apprendre pendant l’été. Prochaine réunion en présentiel la semaine du 22 juillet au Père tranquille (Paris 1er). Si vous êtes intéressé par un temps d’échange sur ce sujet, pour apporter vos idées, ou pour vous engager plus longuement sur l’organisation du Festival, rejoignez-nous en complétant le framadate ici

Retrouvez les premiers éléments du Festival

Bel été et à bientôt !